Retour actif.jt

propositions

Retours à l'emploi ou mises en retraite
 9 propositions ont été établies par des quinquas disponibles, issus dugroupe "réalis'action cadres " de l'IRFREP La Rochelle et de l'association CIP (citoyens indépendants prcaires) ou autres CIPE (citoyens involontairement privés d'emploi),au cours des regroupements chaque lundi matin depuis juin 2004 à la DDTE la Rochelle. Voici brièvement ces 9 propositions.

1°) Mise en ALERTE d'entreprises en situation critique

2°) Changer le REGARD que portent les DRH et les dirigeants après nos 45-50-55 ans

3°) Mettre un terme aux annonces d'emploi discriminatoires notamment en regard de l'article L122-45 du code du travail

4°) Cerner les besoins d'emploi avec des opérations de démarchage organisées et donc financées, auprès des entreprises et des collectivités . En amont de toute formation il importe de contacter des entreprises ou des collectivités où des plans de charge de travail ne sont pas couverts

5°) Les coefficients de l'ASS doivent être revus avec effet rétroactifs...

6°) Les remplacements par des quinquas (en outre les plus âgés) des travailleurs de 56 ans et plus qui peuvent partir en retraite, doivent s'imposer à toute entreprise.

7°) L'équivalence retraite doit être accordée à toute période d'astreinte de travailleur en recherche d'emploi ou d'études et notamment de tout stage (indemnisé et ou rémunéré ).

8°) L'équivalence retraite doit être accordée à toute personne en apprentissage ayant travaillé très tôt (à compter des 14-16 ans) comme nombre d'actuels quinquas, y compris pour les aides familiaux agricoles (cf loi du 13 juillet 1973) qui ont largement donné de leur travail pour produire.

9°) Exiger une AER décente (allocation équivalent retraite) à tout vieux quinqua continuellement rejeté de l'emploi, qui ne pourra jamais obtenir les fameux 160 trimestres cotisés. Sait-on en effet que la "carrière professionnelle" est soumise à l'appréciation de la CRAM (la CRAM CO en Limousin-Poitou-Charentes). Les jeunes qui commencent à travailler bien au delà de leur majorité et les entourages, peuvent-ils supporter les vieux quinquas continuellement rejetés de l'emploi du chômage et de la retraite ? Comment raisonner l'emploi de travailleurs âgés sans s'accorder de leur situation (graves pertes cumulées de revenu) et de leur santé ?

Retour sur propositions