retour/ actif.jt/

accueil

Jean TESSIER

CV

potentiel et cursus

DOMAINE

définition préparée

 SURGERES

cité et contrée

AUNIS

pays - province

CHARENTE MARITIME

notre département

POITOU-CHARENTES

la Région

en euro, sans franc

veut-on l'Europe ...
    

CV

Retour / accueil

Potentiel

de travail

Comptabilité - Paies - Gestion - Audits - Formation -

Attaché de direction - Organisation - Management de projets

Activités

professionnelles

 

Avec l'IRFREP, centre de formation à La Rochelle, de novembre 2003 à mars 2004, je continue de m'intéresser aux situations des entreprises et des problématiques posées.

Délégué commercial de l'AFLPH (association pour des personnes handicapées) Ste Colombe de Payre (48) sur le mois de février 2001, J'ai vendu leurs articles de bureau.

Intervenant, à la demande du commissaire départemental l'emploi (DD ANPE) depuis août 1996, "pour des entreprises qui éprouvent des difficultés et n'embauchent pas" en liaison avec le Directeur de la Banque de France. A côté d'incitations vers les Centres de gestion, j'ai préparé la mise en place d'un GPA (groupement de prévention agréé).

Intervenant, à la demande de la Mission Régionale à la Création d'Entreprise, d'avril à juillet 1996 pour assurer le bilan des entreprises lauréates des "concours entreprendre et innover en Poitou-Charentes", dans le cadre d'un stage devant déboucher sur un emploi.

Formateur-conseil, Responsable pédagogique, Consultant; pour les activités d'installation d'entreprise du CEPAC qui émane des CCI du Poitou-Charentes, sur la période 1988 à 1995. J'assure des suivis de gestion de jeunes entreprises, des interventions en gestion et comptabilité, ainsi que l'organisation d'une centaine de stages "création-reprise". J'établis les bulletins de paie des personnels et intervenants extérieurs. J'anime le RILE (réseau d'initiatives locales pour l'Emploi) avec l'APE de St Jean d'Angély, validée en Point Chances, ainsi que l'opération d'assistance conseil NOW (New Opportunities for Women).

Moniteur et animateur pour une Maison familiale de Métiers en Vendée et pour un Institut de formation : l'ICPEP, sur la période 1986-1987.

Technico-commercial et direction pour un groupement coopératif de Charente-Maritime, de 1977 à 1985. Le chiffre d'affaires atteignait les 7 MF.

Conseiller Agricole à la Chambre d'Agriculture du Finistère pour l'organisation technico-économique de productions d'élevages, de 1973 à 1977.

Employé au guichet et à la compensation au Crédit Agricole de Saumur, en été 1973.

Aide familial agricole de 1962 à 1971 pour les productions de l'exploitation familiale.

Formation

Après ma scolarité et mon travail d'aide familial agricole, à 22 ans, je suis d'autres formations. L'analyse financière, appliquée aux élevages ovins de grande taille en Anjou et pour le Centre de Gestion de La Rochelle ; j'obtiens le BTS Gestion en 1973, avec le CFTV-ESA d'Angers. En 1975, j'obtiens la qualification de Conseiller Agricole avec le Centre d'Etcharry (64).

Avec le Centre d'Etudes Supérieures Industrielles de Nantes, au 1er semestre 1986, un plus de formation en gestion d'entreprise, me permettent d'intervenir pour la visioconférence à la Tour de Bretagne et pour la formation du personnel de l'abattoir de la ville.

Avec l' Institut Français de Gestion de Bordeaux sur 1991-1992 je m'ouvre à d'autres approches formatives et participe avec la MRCE et "Qualité plus" aux démarches Qualité.

Me rapprochant du CNFPT à compter de 1998, j'actualise mes connaissances sur le droit, le financement et l'urbanisation. Je suis les adaptations de l'euro dans les comptabilités et les évolutions logiciels API, CIEL, Gescap, Logicys, Préface, Saari devenu Sage et Internet. . .

Divers

Né le 4 juin 1948 (en Vendée). J'ai mes permis de conduire B, C et D.

Secouriste à l'école, le Service Militaire, m'a permis d'exercer dans les soins infirmiers à Bitche et Sarrebourg en 1968 et 1969. Je me m'intéresse aux relations avec les personnes - Avec les employés, avec des groupes de théâtre (dans les années 65-70) - A l'organisation de fêtes puis d'expositions (productions viandes dans les années 74-80). Organisation de salons "formation et création d'entreprise" dans les années 90. Des participations aux jumelages avec Weeperfürth (Allemagne) et la Junta de Casilla y Léon (Espagne).

J'ai appris l'anglais et j'essaie de comprendre mes interlocuteurs dans leur pays.

  Adressez vos messages par a-jt@wanadoo.fr   ou par le 05.46.07.36.65 ou le 05.46.27.19.52 ou retour/ actif.jt/

  


retour/ accueil.htm

domaine

sur le net

Actif disponible, Jean-Marc Tessier intervient depuis 25 ans pour l'installation et la pérennisation d'entreprises. Il propose des services aux établissements d'entreprises, aux collectivités voire aux particuliers. La relance des activités et de l'emploi en appelle aux actifs disponibles. Il serait équitable de considérer autrement les ressources humaines disponibles . Il s'agit d'une question évidente pour le pôle économique Aunis-Saintonge. Dès que possible, la conception du domaine retenu pourra faire l'objet d'une dénomination officielle.

  Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm 


retour / accueil.htm

Surgères
 

Cette image nous est transmise comme d'ailleurs l'emblème qui symbolise sans doute davantage une croyance éternelle : Post Ténébras Spéro Lucum". Après les ténèbres vient la lumière ; la résurgence en fait, qui survient aux crises comme aux hostilités. Il en était ainsi de ces vendéens si proches et qui après avoir crié "vengence" , trouvent un peu de paix autour de ce château de Surgères. Au fait demandons-leur , aux Charentais-maritime combien il en faut pour faire un vendéen ? . La réponse ils l'ont trouvé ensembles quand le "phyloxéra" en est venu à anéantir la richesse de la Région : le vignoble. . .

Autour de Cognac les cépages et les appellations "Cognac" à côté des "Pineaux des charentes" font merveilles. Autour de Surgères, rien y fait et la vigne doit être abandonnée. Alors voilà ces éleveurs de vendéens, appuyés par des rameaux de vaches hollandaises (de ces hollandais venus pour aménager les caneaux des marais voisins). Ces rameaux seront francisés pour la bonne cause de la génétique en "française frisone pie-noir". Organisés à l'instar d'illustres Surgériens comme Eugène Biraud, ils transforment et distribuent le lait et le beurre produits ; à partir de Chaillé en créant en 1889 la première coopérative de France, avec à Surgères, la ville toute proche, la célèbre marque "Charente-Poitou...tradition du goût"

Quoi de neuf depuis 1889 ? ... et vous répondez :comme à la télé : "le beure de Surgères", ses fromages comme le "mottin charentais" et "Charente-lait" : la coopérative qui autour du GLAC, regroupe désormais, un inébranlable ensemble coopératif de producteurs du Poitou-Charentes et du Sud-Vendée, et la marque de lait "le petit vendéen". Ajoutons aussi l'école nationale d'industrie laitière et agro-alimentaire : l'ENILIA développée en conséquence... En conséquence encore, avec Abel POYAUD qui innove de son moteur pour écrémer. En plus, il développe son moteur pour en faire des moteurs de bâteau et plus récemment avec la SSCM et Wartsilä, le rugissant moteur de chars. Au gré des temps, un ensemble presque harmonieux d'activités multiples se diversifient. C'est la chaudronnerie et la ferronnerie, ce sous-produit du lait qu'est la viande, avec les Ets Rambaud et SIBCAS. C'est aussi la plasturgie. Restent les cutures de blé transformées par les moulins de St Germain de Marencennes, les maïs maintenant craints, et les tournesols qui ensoleillent davantage notre contrée en été. Citons encore le désormais réputé "melon de Marsol " qui fait la joie de nos repas d'été .

En dépit des turbulences des temps et des ouragans, un brin de convergences faisant, et voilà que le bonheur produit est offert. Les médias locales : Hélène la Radio et l'Hebdo le diffusent admirablement, forgeant si bien les moeurs.

Mais l'évènement sans doute le plus marquant pour Surgères et tous ses environs, c'est le TGV qui s'y arrête.On peut venir de de Paris en moins de 3 heures.Et voici votre pied-à-terre pour vous offrir un large choix de découvertes, de farnientes aux plages voisines ou aux clapotis des eaux sur un bâteau.

 

Et les évènements se succèdent notamment avant l'arrivée du millénium, voici que les TIC (les technologies de l'information et des communications) enivrent les esprits au points qu'une bonne demi-douzaine de sites internet sont déjà répertoriés et l'on nous sort cette alerte plus ou moins effective de virus destructeurs. En fait de destructions, c'est un ouragan : dite "tempêtes de décembre 1999" et qui touche encore bien des demeures.

Avec les TIC, on s'abitue au(x) virus, avec 2002, on remplace les équipements devenus obsolètes et nous voila branchés, pour enfin échanger.

Nous n'étions qu'une demi-douzaine de sites répertoriés en 1999 sur Surgères et ses alentours.

Maintenant, on peut, en acceptant les coûts de connesxions en dénombrer quelques centaines autour de l'Aunis. Dans le tableau ci-dessous, voici quelques pionniers qui peuvent me permettre les actualisations et compléments nécessaires.

Comité de Défense Cumins-Wärtsilä

pour le maintien de l'emploi

 

Collège Hélène de Fonsèque

voyages et visites

http://perso.wanadoo.fr/ecole-fse.clg/

 

en Agro-alimentaire à l'ENILIA

 

http://perso.wanadoo.fr/enilia.surgères/

 

 

 

Editions Callon

éditions techniques

http://perso.wanadoo.fr/editions.callon/

 Actif disponible : Jean TESSIER

http://perso.wanadoo.fr/actif.jt/

La détermination de compétences complémentaires est notre "Post ténébras spéro lucem" et la lumière va revenir; si et seulement si on se mobilise, mieux même qu'en ces temps d'ouragan qui surprennent nos esprits si malins. Sans calin, laissons place à vos avis, remarques ou propositions que vous pouvez communiquer, en respectant les usages courtois.

Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm    


retour/ accueil.htm

AUNIS.

Il s'agit de cette ancienne province de nos royautés (encore historiquement proches). Voici moins d'une décennie que des associations se revendiquent de ce nom, de même que la dénomination donnée au regroupement autour du nom de "Pays d'Aunis". Relevons simplement à ce jour les sites internet qui répondent à cette appellation.

Dénomination des sites internet

intitulés

Aigrefeuille d'Aunis : commune de Charente-Maritime

www.mairie-aigrefeuille@wanadoo.fr

Chambres d'hôtes en Charente-Maritime : G. et Jacques

www.g-j.fougerit@wanadoo.fr

Esnandes : Commune d'Aunis

www.vinotgérard @Ifrance.com

Fête de la cagouille : héliciculteurs St Sauveurs/ C.Moreau

 

Henri MASSAT : collaborateur d'entreprise en télétravail

www.henri.maissat@wanadoo.fr

Thairé d'Aunis : campings et hébergements

www.Thairé@wanadoo.fr

Etudes et documents de la région Poitou-Charentes

www.Jacques.Duguet@wanadoo.fr

Les vins de Touraine : Vins de Loire / université touraine

www.R @belais en ligne

 

 

 Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm    


retour/ accueil.htm

Charente-Maritime

Regroupant l'Aunis et la Saintonge, la République naissante de 1790 fonde le département dénommé "Charente-Inférieure" . Plus récemment, la détermination des élus lui fait attribuer la terminaison de "Maritime". Par ailleurs, les restructurations des constructions navales, portent les couleurs "Charente-Maritime" par delà les mers dans la compétition navale qui s'engage depuis la tenue chaque année en Septembre du salon nautique du "Grand-Pavois" et la remise en eaux de l'illustre voilier "l'Hermione" prévue pour 2007, témoigne de la notoriété conférée à ce département par les élus et le Conseil Général en particulier. Parmi d'autres opérations promotionnelles citons celle de "Fort-Boyard", et de sa célèbre émission ainsi que les "pôles-nature" qu'il est heureux de découvrir.

De chez soi, avec internet et "voila", un aperçu de quelques 344 sites qui répondent à ce nom magique de "Charente-Maritime". Soulignons celui du Conseil Général de Charente-Maritime" et son emblème...

Conseil Général de Charente-Maritime

http://www.charente-maritime.org

Bien d'autres découvertes sont ici permises et parmi elles on évoquera non seulement les îles de Madame, Oléron et Ré, mais aussi la "venise verte" avec les anguilles à côté des traditionnelles huîtres de Marenne-Oléron et des moules de Charon, sans compter le beurre de Surgères qui appliqué sur une mie de pain de nos céréales, arrosée de pineau ou de cognac en ajoute déjà aux plaisirs du palais.

Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm   

 


retour/ accueil.htm

POITOU-CHARENTES
Les initiatives régionales remontent en fait à 1917 avec Monsieur CLEMENTEL, Ministre du Commerce qui voulait engager les Chambres de Commerce à former des Groupements régionaux. Finalement, après les IGAM de 1947, les DATAR, CODER, c'est à compter de la loi du 2 Mars 1982 que l'autonomie est donnée aux régions....

Autour du "Seuil du Poitou", laissant aux "chouans" la partie du "bas-Poitou" de Vendée, finalement rattachée aux Pays de Loire, POITOU-CHARENTES se construit une identité autour de volontés d'hommes qui savent mettre en valeur la diversité d'un territoire étendu, aux agglomérations disséminées. La complémentarité des valeurs devient une dominante en Poitou-Charentes, sous l'impulsion de son Président Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Ministre du Commerce et de l'Artisanat. Depuis les élections Présidentielles de Mai 2002, il est nommé Premier Ministre ; Madame Ségolène ROYAL devient Présidente de la Région Poitou-Charentes depuis avril 2004.

Le contrat de plan "Etat-Région" qui s'applique jusqu'à 2010 témoigne du caractère innovant impulsé en Poitou-Charentes.

Ci-dessous, quelques sites en souhaitant qu'ils me permettront d'actualiser et de compléter leurs informations.   

Conseil Régional du Poitou-Charentes

http://www.cr-poitou-charentes.fr

Chambre d'Agriculture

 

CCI de Rochefort et Saintonge

http://www.rochefort.cci.fr

Résis

CCI des Deux-Sèvres

http://www.niort-cci79.com

 

 

Chambre de métiers

 

 

 

    Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm

 

en euro, sans franc , ...

 

...veut-on l'Europe ...

 

Mainteant, la preuve par neuf de nos grand-mères comme de nos parents, est mise aux oubliettes.

Maintenant c'est la preuve qu'en divisant par 6,55957 chacune de nos opérations de franc , on en trouve les avantages promis comme par exemple :

* de paix ..., de sécurite ...,

* d'emploi .., soit du travail rémunéré, ....

* d'échanges culturels ...

* de bonheur ou de joie ...

* en un mot de vie.

Que chacun qui regardez ma prose me renvoie la sienne sur cet heureux questionnement que posent l'Histoire et la mémoire de nos pères après avoir remis de l'ordre à nos frontières, c'est àdire à nos limites, où sont telles ?

J'ose croire que les images d'incertitudes et de tourmentes, vécues sous des auspices de guerres, venues du ciel ou d'éléments terriens, retourneront dans ce mauvais rêve qui trouble ma vie comme celle de mes concitoyens.

Cette heureuses méditation, est destinée à tous les actuels Maîtres du temps, en cette époque très incertaine.

Merci de vos messages sur a-jt@wanadoo.fr   ou retour/ accueil.htm